Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'association des "amis du prieuré de Lagrange" de Durance a pour but de valoriser cet édifice médiéval classé au titre des monuments historiques en organisant l'accueil des publics sur le site et en favorisant sa restauration.

19 May

La chapelle du Prieuré

Publié par AF

La chapelle de la Grange à Durance appartient à l’ancien prieuré Saint-Étienne-de-la-Grange des chanoines Prémontrés de Saint-Jean de la Castelle. Elle possède des peintures murales exceptionnelles.
La chapelle est construite à la fin du XIII° siècle dans le style gothique. Elle se compose d’une nef rectangulaire à deux travées et d’un chevet plat, voûtés d’ogives. L’édifice est renforcé à l’extérieur par des contreforts. Contre le mur sud, un corps de bâtiment abrite le logement des chanoines, desservi par une tourelle d’escalier polygonale.
Il s’agit d’un exemple précoce d’architecture gothique en province. Ce style se développe au XIIe siècle en Ile-de-France, autour de la cour royale. Il ne se diffuse que lentement dans le reste du pays, puisqu’on en trouve des traces en région jusqu’au début du XVIIe siècle. Il est donc vraisemblable que l’ordre commanditaire de cette construction ait été relativement proche de la royauté et des milieux cultivés de l’époque.
Le décor de peintures murales date du XIVe siècle. La tourelle, les portes et les fenêtres de la chapelle sont restaurées entre le XVIe siècle et le XVIIe siècle.
Au moment de la Révolution, les bâtiments sont abandonnés par les Prémontrés et restent inoccupés jusqu’en 1858. Le nouveau propriétaire, l’abbé Léopold Dardy, né le 16 novembre 1826 à Aiguillon (Lot-et-Garonne), restaure alors le bâtiment et en fait un orphelinat. Selon des témoignages de l’époque, les travaux dégagent à droite de l’autel un sarcophage ayant la particularité de posséder un fond à claire-voie et d’être placé au-dessus d’une crypte ossuaire. Ainsi, les restes du défunt tombent progressivement dans la fosse, rendant possible une nouvelle sépulture.
Ordonné prêtre le 22 décembre 1849, il est vicaire à Nérac jusqu'au 22 décembre 1858. Puis il est nommé quelque temps à Unet (une paroisse de Tonneins), et enfin, à sa demande, il est curé de Durance jusqu'à sa retraite en 1901, où il meurt la même année.
Il a consacré beaucoup de son temps et de ses moyens à sa paroisse et à la restauration de l'ancien prieuré, ou grange, de Durance. Il a mené un combat pour empêcher la démolition de l'ancienne porte fortifiée de Durance.
Mais il reste surtout connu pour son important travail de collecte de contes, proverbes, prières populaires, réunis dans l’Anthologie populaire de l'Albret, sud-ouest de l'Agenais ou Gascogne landaise. Dardy avait prévu d'inclure la légende d'Henri IV et du charbonnier de Capchicot, en un poème de quatre chants.
A son décès en 1901 l’orphelinat ferme, l’abbé Dardy est inhumé dans la chapelle du Prieuré.

La chapelle du Prieuré
La chapelle du Prieuré
Commenter cet article

À propos

L'association des "amis du prieuré de Lagrange" de Durance a pour but de valoriser cet édifice médiéval classé au titre des monuments historiques en organisant l'accueil des publics sur le site et en favorisant sa restauration.